Prendre la situation avec humour.

Bon ce n’est pas un blog de plaintes. Je ne vais pas me lamenter ici chaque jour.

Je regarde autour de moi et je me dis que je peux faire avec. Il y a pire, non.

Un type de 64 ans qui pourrait être à la retraite dans 3 mois et qui demande à prolonger d’un semestre afin de pouvoir, inconsciemment, empêcher son service entier de se renouveler et de prouver ce qu’il peut faire.

Une femme de 62 ans, qui bosse depuis 25 ans dans la boîte : toute la substance de son boulot lui a été enlevée. Franchement tout le monde se demande comment elle occupe ses journées. Elle s’est mise en maladie, probablement pour éviter de devoir affronter ce vide au quotidien.

Une femme de 63 ans, qui crée des « gazettes » papier pour communiquer sur son job et qui va prendre des cours aux frais de la princesse. Et pas n’importe quel cours : une journée intensive sur le « Big data » !!!

Et j’en passe, et des meilleurs, je ne vous parle même pas du mec qui est passé maître dans la délégation et qui obtient une formation sur l’organisation du travail et son impact sur la santé !! Ou du directeur qui est coaché pour pouvoir jouer son rôle au quotidien.

La vie est pleine d’humour…

Publicités